Ring ring
Après que le bouddha eut exposé ses pouvoirs au grand jour la plupart des gens développèrent beaucoup d'admiration et de dévotion pour le bouddha et la communauté bouddhiste. L'humiliation et l'impopularité des titthis augmentait de jour en jour. Les titthis qui obtenaient très difficilement leur nourriture et leurs divers besoins se réunirent en secret. "Nos gains sont devenus rares depuis que le moine Gotama Shidarta a pris de la popularité grâce à l'exibition de ses tours de magie, il nous faut briser sa réputation!". Dans la réunion il y avait une ascète titthi nommée Sundari, qui était d'une beauté magnifique. Les autres titthi songèrent qu'il leur serait profitable de faire accuser Bouddha par cette fille. Dans le but de mettre leur plan à éxécution ils sollicitèrent Sundari.
- "Vous êtes une très jolie femme: voulez-vous bien nous aider à entacher la réputation de Bouddha afin qu'il n'obtienne plus de gains?"
- "C'est entendu: je ferai de mon mieux pour vous aider."
Alors que le bouddha demeurait dans son monastère les gens venaient nombreux écouter son enseignement . Le soir, une fois que le bouddha avait fini, tout le monde rentrait chez soi. A ce moment précis, dans le but de croiser ces gens , l'ascète Sudari alla au monastère. Chaque soir, comme les gens étaient surpris de voir une ascète approcher du monastère de Bouddha, ils l'interrogeaient.
- "Où allez-vous ainsi?"
- "Je passe la nuit avec Bouddha dans sa chambre!"
Ayant dit ceci la jeune fille patientait dans un bosquet jusqu'à ce que plus personne ne pût la voir et rentrait chez elle, parmi les titthis. Très tôt le matin elle retournait au monastère de Bouddha; elle en sortait dès que les gens commençaient à circuler, de façon à se montrer le plus possible.